Sélectionner une page

L’histoire du collectif

« Une adolescente de 14 ans aurait été victime de quatre viols collectifs aux abords du collège Lamartine de Toulouse, entre mars et juin 2019. La direction du collège aurait eu en sa possession des éléments pouvant l’alerter, dès le printemps mais n’est pas intervenue. »

Extrait de l’article de MédiaCités à lire en intégralité ici 


La révélation de ces viols collectifs et de l’inaction de l’institution est un choc. Cette secousse entraîne une famille de victime, des syndicats de l’éducation, des parents d’élèves et des associations féministes à se mobiliser ensemble contre l’omerta et l’étouffement de l’affaire à l’échelle de l’établissement et de l’académie.

Rassemblements de centaines de personnes devant le collège Lamartine, communiqués de presse, rassemblements et audiences au rectorat, heure d’information syndicale, diffusion de ressources sur le consentement et l’égalité, publication d’une tribune dans Médiapart… sont autant de moyens pour le collectif d’informer, de sensibiliser mais aussi de contre-attaquer pour la défense des droits des victimes de violences sexistes et sexuelles. Si notre mobilisation collective a permis de remporter quelques victoires sur cette affaire (ouverture d’une enquête administrative, protection de l’AED lanceuse d’alerte, etc.) nous savons que ces violences se produisent dans tous les établissements. Nous n’en restons pas là et sommes donc, fort-e-s de ces alliances, déterminé-e-s à continuer la lutte.

L’activité du collectif continue avec la création de la campagne intitulée « ça commence à l’école » afin de briser plus largement le silence, de l’école à la fac, autour des violences sexistes et sexuelles et d’insister sur l’urgence de la formation des personnels de l’éducation nationale sur les questions d’égalité, des sexualités afin de développer une véritable culture du consentement dans nos établissements.

La campagne a été décidée en février 2020 à Toulouse mais nous pensons important que cette campagne soit reprise dans tous les départements. Nous vous invitons à retrouver nos revendications ici, à soutenir la campagne ici et/ou à nous rejoindre en nous contactant ici  !