Sélectionner une page

  Violences sexistes et sexuelles à l’école ?

Je suis élève


Je suis parent


Je travaille dans l’Education Nationale

Ça commence à l’école :
Brisons le silence et agissons!

Lors de la clôture du Grenelle 2019 sur les violences conjugales, Édouard Philippe et Marlène Schiappa ont déclaré que la formation initiale et continue des personnelles enseignant.es à l’égalité filles/garçons « sera rendue obligatoire ». ON ATTEND TOUJOURS !

Face au scandale des viols d’élèves du collège Lamartine à Toulouse, la réaction de l’institution est révoltante. Elle se protège au lieu de protéger les victimes, elle minimise les faits, elle sous-entend que les victimes seraient responsables des agressions… Cette « culture du viol » qui rend les victimes coupables et qui discrédite leur parole ne peut plus durer.

L’institution se protège…
… au lieu de protéger les victimes !

 

 

Les viols à l’École ne sont pas des faits divers NOUS EXIGEONS:

  • La transparence la plus totale dans les procédures concernant les violences sexuelles et sexistes.

  •  Un accompagnement personnalisé pour les victimes.
  • La mise en place de lieux d’écoute et d’accueil dans tous les établissements.

  •  La généralisation des actions éducatives sur la thématique de l’égalité fille/garçon à destination des élèves par des associations compétentes.

  • De véritables plans de formation à l’égalité pour l’ensemble du personnel l’Éducation Nationale.

Pour mettre fin dans notre société à des rapports de domination patriarcale qui ont brise, et brisent encore bien trop de vies: brisons le silence et agissons!